La Théorie..

du complot.

Parfois pour décrédibiliser une personne, une théorie, une information, on essaie de faire passer l’auteur pour un débile ou un rigolo (ou les deux). Pendant le moyen-âge occidental le terme consacré était l’hérésie.

J’ai également eu à observer ce genre de comportement, ou cette tendance. Dans un groupe, une personne A dit quelque chose, ca ne plaît pas à un ou deux bougres, ceux-ci essaient de ridiculiser A. Psychologiquement, si on y reflechit bien, c’est une arme redoutable, pour deux raisons:

  • ceux qui étaient neutres ont tendance à réfuter ce que dit ou expose A, parce que instinctivement, on ne saurait prendre un fou ou un plaisantin au sérieux.
  • ceux qui pensaient comme A se gardent bien d’approuver et de lui apporter publiquement leur soutien. Ils ne veulent surtout pas être la risée de tout le monde, ou être traités de fous, alors ils se tiennent coi.

Cette technique de décrédibilisation est en général un bon indice que l’on manque d’arguments et que l’on quitte le terrain du débat.

Le terme moderne qui désigne les hérétiques d’autrefois c’est « la théorie du complot ». De nos jours, quand vous voulez sortir de la pensée unique ambiante et (vous) poser des questions qui sortent du tunnel dans lequel tout le monde regarde, il se trouve toujours quelqu’un pour décrédibiliser et se gausser de ces « fous » qui voient le complot partout.

Permettez-moi, pour terminer, d’illustrer mon propos avec un petit rappel. Dans les années 70, 80 à ceux qui disaient que Lumumba avait été liquidé parce qu’il était une épine dans le pied de certaines puissances occidentales dans leur accaparement des resources africaines, « on » les traitait de fous furieux qui voient les complots partout.
Quelques décennies plus tard, l’un des principaux acteurs de l’époque, Larry Devlin, agent de la CIA de son état, relatait les faits le plus tranquillement du monde dans son bouquin: « Chief of Station, Congo: Fighting the Cold War in a Hot Zone », avec force détails:
– oui il a recu l’ordre de le liquider, mais il ne l’a pas fait [Ahem, ahem, petite quinte de toux en passant, d’Eddy des petites], c’est d’autres qui s’en sont chargés.
– il a d’ailleurs pour cela, recu la visite d’un certain Joe de Paris (il s’agit en réalité de Sidney Gottlieb, l’expert en poison de la CIA)
– oui la décision avait été prise à Washington d’éliminer Lumumba, parce qu’il représentait un risque pour « les intérêts » américains.
[Hors-sujet ON]Après on va me dire ooh les africains sont responsables, ooh les africains sont indépendants…[Hors-sujet OFF]

Qui sait ce qu’un retraité de la CIA nous sortira comme révélations en 2050, éclairant l’actualité africaine de ces dernières années sous un jour nouveau? Qui sait ce qu’un des « maîtres du monde », qui font la pluie et le beau temps sur notre continent, mais sont prompts à pointer les africains du doigt, confessera au soir de sa vie?
Qu’apprendrons-nous sur ce fameux « conflit du Darfour », qui a eu comme conséquence l’une des catastrophes humanitaires les plus terribles de l’histoire humaine?
Qu’apprendrons-nous sur les évènements au Rwanda en 1994? Ce fameux tir à la roquette sur l’avion présidentiel qui met le feu aux poudres? Et ce perimètre autour du lieu de chute aussitôt sécurisé, cherchait-t-« on » les débris de la roquette, qui semble-t-il, auraient pu donner des indices sur la provenance de la roquette, et donc du ou des tireurs? Et ces 10 casques bleus belges assassinés, qu’avaient-t-ils vu ou entendu de compromettant? sur qui?

Attention, je ne suis pas en train de prétendre que toutes les théories de complot qui existent sont forcément fondées. Faut pas non plus me faire dire ce que j’ai pas dit me faisant ainsi passer pour un ..fou (lool).
Simplement, il faut garder un oeil « critique » en toutes circonstances.

Publicités

Le secret..

BANCAIRE!

Parfois je me demande si c’est moi qui suis fou. Ou bien c’est des choses de richoux (riches) que de toutes les facons je ne peux pas comprendre, foiré que je suis, avec mon compte bancaire débiteur.

Avez-vous eu vent il y’a quelques mois de cette action des services secrets allemands qui ont acheté à un ancien employé d’une banque du Liechtenstein un DVD avec les données de plusieurs centaines de fraudeurs du FISC?
Eh bien, tenez-vous bien, à l’époque, le Liechtenstein n’était poo content du tout, oh non! Quand je vous dis poo content, c’est pas les divers. Les mecs sont allés jusqu’à parler de « méthodes de la Gestapo », et prendre la décision de ne plus embaucher d’allemands. Loool. vi vi, vous avez bien lus. Nerveux ils étaient.

Je rapelle, pour les dormeurs du fond: il s’agit de données concernant les FRAUDEURS du fisc, ce qui est loin d’être une bagatelle, parce que vous pouvez faire de la prison ferme pour ca.

Eh bien, on r’met ca, cette fois ci du côté suisse. Figurez-vous que si vous enquêtez sur des voyous financiers et que vos investigations vous mènent du côté helvétique, eh bien vous vous heurterez à un mur. Les « spécialistes financiers » appellent cela « secret bancaire ». C’est un peu comme si la douane d’un pays disait: venez passer la frontière chez nous, ici personne ne vous demandera les factures de vos marchandises.

Attendez c’est pas tout. Non seulement on veut pas savoir d’où ca sort, mais en plus, si la justice venait à fouiner son nez dans vos affaires, eh bien nos chers suisses ont prévu le kata qui tue: secret bancaire. Tan daaaan !!
Et du côté de la suisse là bas, on en est très fier. Si si, je vous jure. Ils sont fiers d’avoir une loi qui rend difficile le pistage de fonds douteux et protège les criminels à cols blancs. [C’est ici l’occasion pour moi de vous recommander la lecture du livre de Jean Ziegler: « la Suisse lave plus blanc »]

Oui sauf que, comme on dit, 99 jours pour le bandit, un jour pour le policier. Nessa voilà un beau matin la justice américaine qui arrive cougna cougna et frappe à la porte bancaire suisse…
(JA, Justice Americaine) kong kong kong !!! [aka toc toc toc, si vous preferez]
(… Une Banque Suisse) – c’est qui ?! [pour trouver la banque, remplissez vous mm les pointillés, lol]
(JA) C’est la justice de l’oncle SAM, je piste 250 délinquants là, qui ont fraudé le fisc chez moi et dont tu as accueillis les milliards à bras ouverts. Envoie moi leurs noms et le contenu de leurs dossiers.
(…) Gna gna gna secret bancaire, gna gna gni on peut pas donner les dossiers comme ca.
(JA), ah bon hein, beh c’est très simple, tu peux dire adieu au marché américain. Va faire ton secret bancaire chez ta grand-mère.
(…) Heu grand, grand bao attends, attends. Hey donc c’était toi, je ne t’avais pas reconnu, entre, entre. Voici les noms, prends cadeau. J’ajoute même encore 780 millions de dollars sur ca, pour ton carburant comme tu t’es déplacé toi-même bao.

Et bien sûr chez les « financiers » là bas, c’est le tollé général. C’est à peine si on ne parle pas de régime dictatorial et d’atteinte aux droits de l’homme. Quelle ridicule fumisterie..

ps. désolé de ne pas donner de lien, je préfère pas. Mais une recherche sur le net devrait vous permettre de tomber assez rapidement sur les journaux, blogs, forums etc qui en parlent.
Les mots clés sont: justice américaine, fisc, suisse, 780 millions de dollars

Coming soon…

Today is a special day.

Oui, il y a des jours comme ça dans la vie qui sont à marquer d’une pierre blanche. Ces jours qui auraient été des jours ordinaires si on ne les avait pas choisi, plus ou moins aléatoirement, pour faire le premier pas dans une nouvelle étape.

Aujourd’hui j’ai envoyé deux courriers par la poste. Le premier au Centre de Formalités des Entreprises et qui fait de moi désormais un autoentrepreneur, et le second contenait le tout premier contrat, suivi peu après du tout premier paiement.

Sinon, à part ça, rien de spécial. Quoi? Qu’est-ce que je vends? Vous le saurez bien assez tôt, curieux, va!

Que se passe-t-il en Guinée Equatoriale?

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jklEed14wP1C66j_8xmEU6nyseaA

L’armée équato-guinéenne aurait repoussée une attaque de « rebelles terroristes » venant du delta du Niger, d’après l’AFP. C’est quasiment le couvre-feu à Malabo, d’après des informations recueillies auprès d’habitants.

Qui sont ces rebelles? Que veulent-ils? Et surtout, est-ce les mêmes qui ont mené des attaques sur le territoire camerounais il y a quelques temps?

Etre ou ne pas..

être responsables? Telle est la question!

Ceux qui suivent un peu se rappellent que la coallition moudjahidjiste, avec le général de brigade Prési sur le flanc gauche, l’amiral Edouarchou le flanc droit, et mon hôte le général de brigade aérienne Ti Aya en appui tactique arrière, a lancé une offensive simultanée air-terre-mer sur nos positions. Les insurgés, rompus aux tactiques de guérilla ont tenté d’ébranler le moral des populations.

Lool faut me lepp, c’est que je suis en train de lire le bouquin de
Marie-Monique Robin: « Escadrons de la mort, l’école francaise ».

Et donc, certains termes trottent en permanence dans ma tête. C’est d’ailleurs un livre que je vous recommande chaudement.

Non mais pour ne pas .. « bitchakaliser » mon sujet à moi sur l’unité africaine que j’ai, je propose donc, à ceux qui le souhaitent de continuer le débat sur la(les) responsabilité(s) ici.

Je reprends donc ici les commentaires qui ont été faits dans l’autre post.

Kans écrit
Quant à l’état de délabrement économique des nos pays, l’Occident a certes sa part, mais à un moment ayons le courage de nous regarder et évaluer notre propre responsabilité. L’AF souffre par sa faute… au moins à 50%.[yes papa, jeu de jambes, note du citeur]

Edouard renchérit
Eddy,
Tu m’inquiètes un peu 😦
Quand un président Africain fait des concessions de 99 ans sur les produits de son sous-sol, sans tenir compte de l’avenir de son pays, c’est la faute à qui?
Lorsqu’un fonctionnaire fait à plusieurs reprises, disparaître les dossiers des investisseurs qui souhaitent s’installer dans nos pays Africains, c’est la faute à qui?
Lorsque un gouvernement comme celui du Cameroun brade les Chemins de fer, l’Huile de palme, l’électricité…c’est la faute à qui?
Lorsque, toujours au Cameroun, un inspecteur des impôts préfèrent être soudoyer au détriment des recettes de l’Etat, c’est la faute à qui?
Lorsque nos programmes scolaires, calqués sur ceux de la métropole, ont du mal à changer. Demande à n’importe lequel de tes cadets qui sont Ouandié, Ndongmo, Moumié, Ossende Afana… Ils ne le savent pas. Quand aux plus récents tels que Jean Marc Ela, Alexandre Biyidi, Jean Mfoulou, Père Mveng n’en parlons plus. Dis moi mon frère, c’est la faute à qui?