Unite or..(3)

DIE!

(s’unir ou mourrir) – [3/4]

Pour décoller, il nous faut une industrie. C’est la colonne vertébrale de tout développement. Sans industrie, et le savoir-faire qui vient avec, on peut oublier.

Industrie agro-alimentaire
Un pays qui veut se développer doit pouvoir se nourrir soi-même. S’il faut compter sur le riz vietnamien ou bien le blé américain, eh bien nous sommes morts en guerre. Celui qui se dit indépendant alors que son alimentation dépend de l’extérieur est un fou qui s’ignore.

Industrie pharmaceutique
Un pays qui veut se développer doit pouvoir se soigner soi-même. Si vous attendez les autres pour développer des médicaments contre les maladies qui vous menacent, eh bien vous attendrez longtemps. Nous le voyons bien avec l’afrique. L’industrie pharmaceutique occidentale a mieux à faire que d’investir dans des maladies qui minent et déciment les africains. Donc, si nous voulons nous guérir des ébolas et autres palus, ce n’est que sur notre industrie pharmaceutique et nos propres recherches qu’il faudra compter.

Infrastructures
Un pays qui veut se développer doit pouvoir construire ses infrastructures soi-même. S’il faut toujours compter sur les autres pour construire nos ponts, nos aéroports, et toutes ces infrastructures indispensables au développement, eh bien nous sommes morts en guerre. Ais-je besoin d’évoquer ces exemples si fréquents chez nous, d’une usine fermée, parce qu’une machine est en panne, et que seul un technicien dépêché – à grands frais – de l’étranger est en mesure de réparer?

Industrie de l’armement (Hélas!)
Et enfin, on ne peut raisonnablement espérer se développer, si nous sommes incapables de nous défendre. Parce que si on compte sur les armes d’un pays tiers, c’est là alors que l’acteur va mourrir.
Petit exemple pour les dormeurs du fond: supposons donc que notre afrique chérie achète à l’étranger un système de missiles pour des batteries anti-aériennes. Eh bien il est techniquement possible d’en bloquer à distance le système électronique. Et le moment venu, quand vous voulez utiliser vos missiles, eh bien les missiles vous regarderont, et vous vous regarderez, impuissants, les chasseurs bombardiers décimer vos femmes et vos enfants.

L’industrie est la colonne vertébrale du développement. Prenez n’importe quel pays africain créé par le colon, aucun n’est en mesure de développer la moindre industrie digne de ce nom.
– soit il lui manque la liquidité nécessaire,
– soit il lui manque l’espace gégraphique nécessaire (tout bêtement)
– soit il lui manque la main d’oeuvre nécessaire
– soit il lui manque les matières premières
– ou alors, et ca c’est le kata qui tue, ce sont les débouchés qui feront défaut. Pour pouvoir se développer, votre industrie doit pouvoir écouler ses produits.

Mais un Etat panafricain par contre, peut sans peine déveloper et consolider son noyau insdustriel, garant du développement
– il a la puissance financière
– il y’a toute la place qu’on veut, même le désert
– il a toute la main d’oeuvre nécessaire
– faut-il que je parle encore des matières premières?
– rien que le marché intérieur est déjà largement suffisant et peut supporter à lui seul son industrie.

Or s’il y’a un enseignement que nous devons tirer de notre histoire récente et ancienne, c’est bien de ne devoir faire confiance à personne. Ne faire confiance à personne, ni pour notre alimentation, ni pour nos infrastructures, ni pour notre défense. L’Afrique ne sera véritablement sur le chemin du développement QUE quand elle disposera d’une industrie digne de ce nom.
Et nous avons toutes les chances de notre côté si nous le faisons sous un chapeau commun, un état commun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s