La Théorie..

du complot.

Parfois pour décrédibiliser une personne, une théorie, une information, on essaie de faire passer l’auteur pour un débile ou un rigolo (ou les deux). Pendant le moyen-âge occidental le terme consacré était l’hérésie.

J’ai également eu à observer ce genre de comportement, ou cette tendance. Dans un groupe, une personne A dit quelque chose, ca ne plaît pas à un ou deux bougres, ceux-ci essaient de ridiculiser A. Psychologiquement, si on y reflechit bien, c’est une arme redoutable, pour deux raisons:

  • ceux qui étaient neutres ont tendance à réfuter ce que dit ou expose A, parce que instinctivement, on ne saurait prendre un fou ou un plaisantin au sérieux.
  • ceux qui pensaient comme A se gardent bien d’approuver et de lui apporter publiquement leur soutien. Ils ne veulent surtout pas être la risée de tout le monde, ou être traités de fous, alors ils se tiennent coi.

Cette technique de décrédibilisation est en général un bon indice que l’on manque d’arguments et que l’on quitte le terrain du débat.

Le terme moderne qui désigne les hérétiques d’autrefois c’est « la théorie du complot ». De nos jours, quand vous voulez sortir de la pensée unique ambiante et (vous) poser des questions qui sortent du tunnel dans lequel tout le monde regarde, il se trouve toujours quelqu’un pour décrédibiliser et se gausser de ces « fous » qui voient le complot partout.

Permettez-moi, pour terminer, d’illustrer mon propos avec un petit rappel. Dans les années 70, 80 à ceux qui disaient que Lumumba avait été liquidé parce qu’il était une épine dans le pied de certaines puissances occidentales dans leur accaparement des resources africaines, « on » les traitait de fous furieux qui voient les complots partout.
Quelques décennies plus tard, l’un des principaux acteurs de l’époque, Larry Devlin, agent de la CIA de son état, relatait les faits le plus tranquillement du monde dans son bouquin: « Chief of Station, Congo: Fighting the Cold War in a Hot Zone », avec force détails:
– oui il a recu l’ordre de le liquider, mais il ne l’a pas fait [Ahem, ahem, petite quinte de toux en passant, d’Eddy des petites], c’est d’autres qui s’en sont chargés.
– il a d’ailleurs pour cela, recu la visite d’un certain Joe de Paris (il s’agit en réalité de Sidney Gottlieb, l’expert en poison de la CIA)
– oui la décision avait été prise à Washington d’éliminer Lumumba, parce qu’il représentait un risque pour « les intérêts » américains.
[Hors-sujet ON]Après on va me dire ooh les africains sont responsables, ooh les africains sont indépendants…[Hors-sujet OFF]

Qui sait ce qu’un retraité de la CIA nous sortira comme révélations en 2050, éclairant l’actualité africaine de ces dernières années sous un jour nouveau? Qui sait ce qu’un des « maîtres du monde », qui font la pluie et le beau temps sur notre continent, mais sont prompts à pointer les africains du doigt, confessera au soir de sa vie?
Qu’apprendrons-nous sur ce fameux « conflit du Darfour », qui a eu comme conséquence l’une des catastrophes humanitaires les plus terribles de l’histoire humaine?
Qu’apprendrons-nous sur les évènements au Rwanda en 1994? Ce fameux tir à la roquette sur l’avion présidentiel qui met le feu aux poudres? Et ce perimètre autour du lieu de chute aussitôt sécurisé, cherchait-t-« on » les débris de la roquette, qui semble-t-il, auraient pu donner des indices sur la provenance de la roquette, et donc du ou des tireurs? Et ces 10 casques bleus belges assassinés, qu’avaient-t-ils vu ou entendu de compromettant? sur qui?

Attention, je ne suis pas en train de prétendre que toutes les théories de complot qui existent sont forcément fondées. Faut pas non plus me faire dire ce que j’ai pas dit me faisant ainsi passer pour un ..fou (lool).
Simplement, il faut garder un oeil « critique » en toutes circonstances.

Une réflexion sur “La Théorie..

  1. Tu as parfaitement raison Eddy,

    En géostratégie et/ou géopolitique, les africains sont particulièrement fébriles, voire faibles, rechignant à se protéger fermement d’éventuels risques.

    *L’émotion est nègre* parait-il, sommes-nous trop dans l’émotionnel?
    Chaque ambassade américaine a au moins un correspondant de la CIA, chargé de prendre contact avec la société civile, et aussi de positionner les intérêts américains (en finançant telle ou telle ONG, juste assez pour que son action soit *globalement* d’un intérêt nul, même si localement, on a l’impression contraire).

    Parmi les coopérants français (AES, armée, administration, banques) au Cameroun, il y’en a pleins qui sont des agents non-permanents de l’ex-DST française. Quand ils vont remplir leurs fonctions, ils sont convoqués pour servir *l’intérêt supérieur de la nation française*.
    C’est pourquoi, les autres ont toujours une longueur d’avance sur ceux qui nous gouvernent, que ça soit en terme d’idéologie ou de pratique.

    Tiens, on a réussit à faire ancrer dans le psychisme africain le mot *pauvreté*, mais pas le mot *richesse*. Les africains ne luttent pas pour devenir riches, mas pour ne plus être pauvres……
    On ne lutte pas pour devenir leader technologique, mais pour *réduire* la fracture numérique.
    Bref, tous les sloggans enlèvent systématiquement l’envie d’être les premiers dans la tête des jeunes africains. On se contente d’essayer de ne pas être trop loin derrière, et c’est ça l’objectif à court-terme, mais aussi à long terme.

    C’est ça le travail des ONG et autres associations de toutes sortes qui pullulent, en actions inutiles, mais soit-disant *mieux que rien*.
    Si quelqu’un a déjà soigné son paludisme avec un comprimé de nivaquine (qui est mieux que rien), qu’il nous dise.

    Mais, si tu avances qu’il existe des lobbys américains et européens chargés de réfléchir à la protection secrète des intérêts de ces pays, o dira qu’on croit trop à la théorie du complot.

    On peut se poser la question du développement de l’humanitaire d’ailleurs. Microscopiquement, ça satisfait la conscience des participants, mais de manière macro, aucune portée visible.

    Bref, la théorie du complot, c’est tout un art de modélisation idéologique et de désinformation que certains savent manier dans le sens de leur intérêt, et que nous ne prenons pas assez au sérieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s