Le monde va mal!

Et quand je dis mal, il faut comprendre vraiment mal. C’est très grave, ce qui arrive.

Rendez-vous compte, jusqu’ici on vivait dans un monde où tout était bien carré, bien défini. D’un côté, on avait les gentils, et on savait tous qui c’est. De l’autre, on avait les méchants, et on savait tous qui c’est. C’était sans équivoque. Quand un méchant disait ou faisait quelque chose, forcément c’était mal. S’il vous disait bonjour dans la rue, ou s’il vous proposait une quelconque aide dont vous aviez besoin, vous pouviez alors hurler à l’infamie sur tous les plateaux télé, et même aller porter plainte sur l’un des motifs quelconque de racisme, d’antisémitisme ou de nazisme, avec la quasi-certitude sinon d’avoir raison, ou du moins d’avoir tout le peuple des bien-pensants derrière vous. De même, si d’aventure un gentil vous faisait une remarque désobligeante sur votre odeur, votre religion ou encore votre présence dans son pays, alors forcément c’était bien. Normal, puisque c’est un gentil. Surtout, il ne fallait pas se plaindre, au risque de passer pour quelqu’un qui se plaint tout le temps pour rien.

Tout allait donc ainsi, lorsque deux des hommes les plus méchants que cette terre ait jamais porté (ne me demandez pas ce qu’ils ont fait, j’ai juste entendu dire ça à la télé), j’ai cité Mouammar Kadhafi et Mahmoud Ahmadinejad, ont défrayé la chronique. Le premier avec son discours à la tribune de l’ONU, le second avec sa réplique à Nicolas Sarkozy. Moi qui regarde les tribulations des politiques d’assez loin, je m’attendais juste à entendre, comme d’habitude, les échos du vacarme des protestations. Mais à ma grande surprise, je découvre au milieu du vacarme des voix dissonantes. Là, des éloges à Kadhafi, et là des acquiescements à Ahmadinejad dans les commentaires, même si beaucoup avouent ne pas être fans à donf.
Bigre!! Cela voudrait dire, quand on y pense, que nos chers démocrates ont tant et si mal fait les choses, que le peuple commence à trouver du bon dans  l’axe du mal. Le monde va mal, que je vous dis!

Au Cameroun, les nouvelles ne sont pas plus réjouissantes. On apprend dans la presse en ligne, que des militaires ont semé la panique dans le quartier Nylon, à Douala. Motif, un collègue aurait été agressé dans le coin, et le malheureux serait hospitalisé dans un état grave. Alors, nos braves militaires descendent dans le quartier, et tabassent tout ceux qu’ils rencontrent sur leur chemin. Dans les médias, La nouvelle passe incognito dans la rubrique des faits divers, et pourtant, je trouve qu’il y a tout de même une limite qui a été franchie dans le non sens. Au départ, les militaires sont sensés protéger les populations. Mais dans la réalité, c’est plutôt difficile de compter sur eux en cas d’attaques de malfrats. Ensuite, on en trouve qui sont complices de ces bad boys à qui ils prêtent leurs armes. Et maintenant,  ils s’en prennent aux populations lorsqu’ils sont victimes.
Je n’arrive toujours pas à comprendre le message qu’ils voulaient passer par cet acte. Est-ce aux populations de protéger les militaires? Ou alors quand on habite le quartier Nylon, c’est qu’on est forcément un gangster? Ou alors il s’agit simplement de farce de l’ordre?

2 réflexions sur “Le monde va mal!

  1. L’autre jour dans je ne sais plus quel journal de mes deux, je lisais un article sur le dernier test de missile de l’Iran justement. Et les wannabe journalistes de nous raconter comment c’est horrible, comment l’iran a testé tel ou tel missile intercontinental, etc etc. Il y’avait même une carte indiquant toutes les villes que ce nouveau missile iranien pourrait atteindre.
    Moi ca me laisse à 37! Qu’ils me montrent aussi les villes que leurs missiles à eux peuvent atteindre. Le lavage de cerveau est over, as far as i am concerned!!
    Soit tout le monde est raisonnable, soit on bitchakala tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s