Et de 100

Enfin, nous y sommes. Le Ti’Blog a passé il y a quelques temps, de façon laborieuse et poussive, la barre symbolique des 100 articles.  L’occasion pour moi de saluer mon compagnon de route – j’ai nommé le bien nommé Eddy de les Mignonnes -, et d’avoir une pensée pour tous ceux qui ont pris la peine de laisser un mot ici. En temps normal, ce serait aussi l’occasion de faire un bilan, mais comme ce serait pour dire, comme Popol, qu’à la création de ce blog il y avait aucun article et qu’aujourd’hui, il y en a plus de 100, alors je pense qu’il vaut mieux se passer de bilan.

Par contre s’il est une question à poser, c’est de savoir de quoi sera faite l’année 2010. Pas (encore) de grandes ambitions; il sera d’abord question de faire vivre les projets existants. Maelys, Doomedo, et le Ti’Blog, bien sûr. Ensuite, puisqu’il faut bien avancer, j’annonce comme ça un nouveau projet en cours de gestation, et dont le nom de code est Le Codex. À suivre, donc.

Pour terminer, je n’ai pas eu l’occasion en début d’année d’adresser mes vœux à vous, lecteurs. J’espère que cette année a bien commencé, qu’elle se poursuivra, et ensuite se terminera de la meilleure des façons qui soit. Sans vous ce blog ne serait pas ce qu’il est, et je vous suis reconnaissant pour cela.

Publicités

Que c’est dur d’être ..

Tonton!

Centre commercial en début d’après-midi, un joli sourire répéré dans la cohue, un coup d’oeil rapide et discret me révélant un debat comme je les aime, rebelle à souhait, à l’ondulation ensorcellante, moulé dans un jean, un pull jaune vif à grosses laines sous lequel on devine une poi.., heu, bon on va arrêter là la description les amis, des mineurs nous lisent. Bref, en un mot comme en cent, la gazelle est resplendissante, le lion est en mode s’en-fout-la-mort, la chasse peut donc commencer: let the show begin!
Et en plus elle joue au jeu des regards et répond à mon sourire! Ah non vraiment, c’est décidé, le temps de récupérer l’article que je cherche, et je fonce lui chanter la sérénade. Il s’agit de jouer serré et surtout, de pas chanter faux.
L’article en question se trouve au rayon bébés, car je souhaite acheter 2, 3 trucs à ma nièce.

Et là, trois fois hélas, le joli sourire s’estompe, le visage se ferme et la belle s’éloigne et disparaît, avant que j’ai le temps de réaliser quoi que ce soit. Une fois revenu de ma surprise, je fonce quand même à la suite, mais peine perdue. Plus de pullover jaune, plus de jean moulant, plus rien, pfuiit disparue, envolée.
Elle a dû me prendre pour le papa.

Chienne de vie !!