Langue officielle africaine: ah oui tiens, ..

pendant que j’y pense.

Cela ne vous a sans doute pas échappé que le Rwanda était francophone il y’a peu, et a changé de langue officielle, just like that! *finger snap*

Avis donc à ceux qui croient que changer la langue officielle d’un pays relève de la sorcellerie ou des douze travaux d’Hercules. C’est juste une affaire de volonté, that’s all!

Publicités

Camerounisation des dirigeants ..

d’entreprise, huh?!

Je lisais un article du Messager qui faisait état d’une proposition de projet de loi pour la « camerounisation des dirigeants de grandes entreprises au Cameroun ». And i was like WHAT THE FU..!?

Qu’est-ce qu’on en a foutre si la directrice, le directeur de telle ou telle société est camerounais(e) alors que la société est détenue par des capitaux étrangers? Au lieu de perdre du temps dans ce genre de projets qui ne veulent rien dire, *no offense intended*, il serait plus urgent de voter des lois permettant au plus grand nombre de camerounais d’accéder à l’entrepreunariat, sans être pris dans le tourbillon des dédales de procédures administratives ni axphysiés par les charges fiscales.
Il serait plus urgent de permettre, par un judicieux encadrement, encadrement legislatif entre autres, de permettre à des PME camerounaises, de naitre, grandir et devenir global players dans leur domaine.

Ce sont les entreprises qui doivent etre camerounaises, parce que c’est ca qui développe le tissu industriel d’un pays et assoit sa puissance économique. La nationalité du CEO, on s’en fout, ca n’ajoute mm pas hap sur notre PIB!!!!
Come on now, be real. Le plus important c’est pas qui « pilote » la voiture, mais à qui elle « appartient ».

ps. et accessoirement, il faut oublier ces nationalités du colon là et penser africain.

Lien:
1. Article du Messager sur le projet de loi relatif à la camerounisation des postes

CAN 2010: les lampions de la ..

fête se sont éteints.
Un bilan de cette CAN2010?

Stadium

Cabinda: ils nous ont gaché la fête.

Angola: ìam impressed! D’abord la CAN de Basket en 2007, puis la CAN de foot. Belles infrastructures, pays en passe de se relever, ou bien arbre qui cache la forêt?

Les lions: l’unique fois où j’ai eu du plaisir à regarder les lions, ce fut contre l’Egypte en 1/4 de finale. Je ne suis pas expert footballistique, mais je n’aurais pas fait sortir Emana.

Naif: ca ne veut RIEN dire, une équipe naive, un joueur naif, un jeu naif, c’est complètement débile d’utiliser « naif » dans le contexte du football. J’en ai marre d’entendre ce mot à la c.. en foot!

Egypte-Algerie: qui se découvrent des inimitiés. Faut arrêter la connerie.

Egypte-Algerie toujours: faut laisser l’arbitre tranquille. Ca se voyait que l’Egypte était un cran au dessus. Donc faut nous lepp ca.

Stades vides: je demeure persuadé que c’est évitable. Par exemple on pourrait distribuer gratuitement les billets qui ne trouvent pas de preneurs. En tout cas, mieux vaut faire cadeau de billets invendus, plutôt que de laisser les gradins vides.
Les spectatrices et spectateurs qui viennent voir le match, déjà paient leur déplacment, ensuite ils descendront sûrement une ou deux bibines sur place, peut-être même qu’ils se restaureront. Tout cela fait tourner l’économie.

Sanction(s) contre le Togo: c’est une honte, proprement scandaleux. On ne peut que secouer la tête d’incomprehension. Je crois que la CAF vient de démontrer là qu’elle fûme le meilleur chanvre de toute la région. Je parie qu’ils se font livrer directement de Colombie.

À quoi pourrait ressembler l’Afrique ..

dans cent ou deux cents ans?

AfricaRassurez-vous, je n’ai pas de boule de cristal dans laquelle lire le futur. Neamoins, je me suis amusé à « prédire » ce qui pourrait arriver à l’afrique dans un futur proche.
Voici mes scénarios des deux prochains siècles pour l’Afrique, classés du pire au meilleur

tank at war[*] Les ressources naturelles se faisant de plus en plus rares, cela conduirait à une avalanche de guerres par procuration (proxy wars) en Afrique entre la Chine et l’Occident. En tout cas, on peut être sûr que les raisons ne manqueront pas d’occupper « notre » territoire et nous embarquer dans des guerres, avec leur cohorte de destruction, de haine, de tests sur nous, notre faune et notre flore, de tout type d’arme nucléaire, biologique, chimique etc, achevant de nous décimer.

[*] L’Afrique (re-)devient une gigantesque colonie à ciel ouvert, pourvoyeuse de matières première et de main d’oeuvre désespérée et bon marché. les populations vivent parquées dans des réserves et n’en sortent que pour aller travailler. Les terres, les usines, appartiennent à des multinationales qui gèrent également l’administration des réserves. Tout autour des réserves, des enclos électrifiés gardés par des employés de multinationales et assimilés – du style de blackwater – empechent les damnés de la terre de se mouvoir en dehors.

An African Queen[*] Les africains réussissant à se défaire des divisions coloniales et des craintes d’on ne sait trop quoi, comprennent que l’unique salut réside dans l’union, et réussissent tant bien que mal, à s’organiser soit en une seule nation (l’idéal), soit en 3 ou 4 nations regionales (mieux que la situation actuelle), avec un marché interieur africain financant et développant un tissu industriel africain, qui à son tour, crée, renforce et protège une véritable independance africaine.