Retire tes sous, et ..

Va voir ailleurs !

Vous avez entendu parler de ‘Move your money’, ce mouvement d’humeur (de protestation) aux USA? L’idée en fait c’est de fermer son compte bancaire, pour ceux qui l’ont dans l’une des big five (les plus grosses banques amerloques) et de l’ouvrir dans une petite banque locale.
Parce que les gens sont excédés et en ont un peu marre des pratiques de filous (du genre votre banque vous incite ardemment à vivre au dessus de vos moyens, ou bien vous facture des prestations bidons, genre frais de virement, alors que vous avez fait le virement par online banking).

Je vous le dis moi, au delà d’une certaine taille (financière), les multinationales sont nuisibles, plus nuisibles qu’utiles. Entre une vipère et une multinationale .., remember?!

Liens.:
Site officiel de ‘Move Your Money’
Un article du Huffington Post là dessus

Publicités

Je n’ai pas peur des ..

Chinois!
Doucement mesdames, avant de vous répandre en youyous et en attalakous, cette déclaration héroique n’est pas de moi.

En fait, j’ai visionné il y’a quelques temps un reportage de Arte sur l’Amerique, qui vit à crédit. On y brossait un tableau pas très reluisant du surendettement des ménages americains, avec bien sûr un passage obligé à Détroit, chez General Motors.
Et là, il y’avait un américain qui disait donc qu’il n’a pas peur des chinois. Si les chinois, là je reprends son argumentation, sont plus compétitifs, c’Est juste parce qu’ils n’ont pas à se soumettre aux mêmes normes de sécurité qu’eux (eux = amerloques), et que à cadre égal, il n’avait pas peur d’eux.

Bien sûr, tout de suite je lui ai posé mentalement une question. Serait-t-il d’accord de ne plus recevoir aucune subvention de l’Etat? Serait-t-il d’accord de ne plus faire jouer l’armée et les services secrets dans des coups tordus pour s’ouvrir les marchés à coup de canon? [On se rapellera que les USA, par leur CIA, ont destitué Salvador Allende parce que la Fruit Company, ou che pas moi comment ces truands se nomment, estimait qu’Allende était un risque pour leur bizness]

Réalise-t-il vraiment ce que cela signifie de devoir lutter à armes égales désormais?

Copenhague 2009: mais que diantre ..

allions-nous faire dans cette galère?
Quelqu’un peut me dire ce que l’Afrique est allée faire à Copenhague?

Sa contribution à la pollution est tellement misérable que ce serait une insulte à nos intelligences de parler de réduction de la pollution africaine.

Elle n’a aucun moyen d’exiger quoi que ce soit, de proposer quoi que ce soit où d’influencer quoi que ce soit. L’arrogant occident est bien trop imbu de sa toute-puissance pour daigner accorder, une oreille, même distraite aux vermisseaux qu’il nous estime être.

Les sous en jeu sont tels que, même en rêve, les pollueurs ne penseront pas polluer moins. Quand le déferlement de produits alimentaires sur-subventionnés sur le marché africain a durablement fragilisé l’embryon de tissu industriel local, nous précipitant dans des zouks endiablés avec la famine, c’était haussements d’épaule et business as usual, alors, c’est pas parce que quelques crève-la-faim ont les pieds dans la flotte et dorment avec les requins, qu’ils vont changer quoi que ce soit.

Et donc, ma question. Mais que diable allions-nous faire dans cette galère?

Entre une multinationale et une vipère venimeuse ..

Tue d’abord la multinationale.

C’est la plus dangereuse des deux.
Les multinationales, en tout cas dans leur forme et philosophie actuelle, représentent un danger pour les états en général, et un poison pour l’Afrique en particulier. Aie! Je sens que je ne vais pas me faire que des amis avec ce billet. Mais tant pis, les petites me soutiennent.

En effet, les multinationales
– ne sont mues QUE par l’intérêt privé (c’est pas une critique, je constate!).
– ont accumulées pour certaines, une fortune telle, qu’elle représentent des dangers potentiels pour les états

Je ne leur en veux pas de ne penser qu’à leurs intérêts particulier, c’est de bonne guerre. Mais là où le ninja boîte, c’est que
– ces intérêts PARTICULIERs sont hélas la plupart du temps aux antipodes de l’intérêt général.
– et ces entreprises exercent activement une influence négative sur les politiques, mettant ainsi des moyens de l’Etat au service de leurs besoins particuliers.

Petite info en solo, savez-vous qui a mis la pression sur le kaiser allemand pour qu’il s’approprie la côte au bord du Wouri? Eh bien, ce sont deux puissantes maisons commerciales (on parlerait de multinationales aujourd’hui) C. Woermann à Hambourg qui fantasmaient sur nos matières premières, notamment le caoutchouc.

Les multinationales ont largement démontré qu’elles sont des dangers pour nos états, par le passé, continuent de nous le démontrer présentement, et il n’y a aucune raison pour que cela change dans le futur.

Voici pour terminer, deux exemples, l’un évoque les fonds vautour, et l’autre cette sombre affaire de juges corrompus aux tazunis, qui ont touché des millions de dollars afin d’envoyer des enfants innocents dans des prisons privées (tu m’étonnes qu’elles sont privées !!). Les liens ne sont plus très actuels, mais pas d’inquiétude, l’information est une denrée non périssable.

A few links:
Article de Radio Canada sur cette affaire de corruption de juges
Article de l’Express Plus sur les fonds vautour
Article du CADTM sur les fonds vautour

Le programme F-22 et la connerie ..

Humaine!

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le programme du chasseur F-22 américain va être abandonné. L’abandon du programme en soi n’est pas l’objet de mon billet, mais plutôt certaines manifestations de la connerie humaine.
J’ai un peu suivi les rapports des débats parlementaires et les dépêches de journaux. Je résume.

Eh bien voilà. Il se trouve que l’armée de l’air américaine n’en voulait pas (ou plus, peu importe) du programme F-22. Mais le complexe militaro-industriel, lui si, pour des raisons évidentes d’appat du gain.
Ces malfaisants en touchent donc deux mots aux congressistes à leur solde qui vont au sénat défendre bec et ongle la poursuite du programme.
– (l’armée de l’air) on n’a pas besoin du programme F-22.
– (con-gressiste rippoux) ah ouais, eh ben nous on va quand même continuer de voter des sous pour ca.
– (armée de l’air) mais puisqu’on vous dit qu’on n’en a pas besoin!
– (con-gressiste rippoux) mais si on arrête le programme, on va envoyer des gens au chômage.

Tan daaann !!!!!

Vois moi le raisonnement des enf..*bip* de p..*bip*, enc..*bip* de leurs *biiiiip* !
Alors comme ca, il faut continuer de produire des armes de guerre dont on a pas besoin, de l’avis même des militaires, juste parce que certains iront en chômage sinon?!
Quelle bande de fumistes.

Avons-nous vraiment besoin..

d’une bourse des valeurs?

Faut-t-il vraiment que nous (re)copions beatement le systeme financier (banque, bourse, etc..) occidental?
La bourse est-t-elle vraiment une étape nécessaire sur la voie du développement?
Avec ces crises financières deci, delà, je m’interroge, je m’interroge.

I mean, on peut bien trouver un mécanisme pour attirer les investissements sans avoir besoin de passer par ce système de spéculations où les chiffres ne veulent plus rien dire, en tout cas, certainement pas création de richesse. Ou bien?

Pourquoi ne légifèrerait-t-on pas sur les tontines par exemple? Voilà un outil alternatif, bien connu localement, et qui a servi de levier à bien d’investissements. Ou bien l’état devrait-t-il au contraire laisser le système de tontines tel qu’il est et surtout ne pas mettre son nez (législation) là dedans?
La tontine rend chez nous, les services que la bourse rend chez les tanga’an, et, cerise sur le gâteau, sans cette abominable spéculation qui ne crée absolument AUCUNE richesse. AUCUNE.
Celui qui veut jouer avec son argent n’a qu’à s’inscrire au flotambo.

Le secret..

BANCAIRE!

Parfois je me demande si c’est moi qui suis fou. Ou bien c’est des choses de richoux (riches) que de toutes les facons je ne peux pas comprendre, foiré que je suis, avec mon compte bancaire débiteur.

Avez-vous eu vent il y’a quelques mois de cette action des services secrets allemands qui ont acheté à un ancien employé d’une banque du Liechtenstein un DVD avec les données de plusieurs centaines de fraudeurs du FISC?
Eh bien, tenez-vous bien, à l’époque, le Liechtenstein n’était poo content du tout, oh non! Quand je vous dis poo content, c’est pas les divers. Les mecs sont allés jusqu’à parler de « méthodes de la Gestapo », et prendre la décision de ne plus embaucher d’allemands. Loool. vi vi, vous avez bien lus. Nerveux ils étaient.

Je rapelle, pour les dormeurs du fond: il s’agit de données concernant les FRAUDEURS du fisc, ce qui est loin d’être une bagatelle, parce que vous pouvez faire de la prison ferme pour ca.

Eh bien, on r’met ca, cette fois ci du côté suisse. Figurez-vous que si vous enquêtez sur des voyous financiers et que vos investigations vous mènent du côté helvétique, eh bien vous vous heurterez à un mur. Les « spécialistes financiers » appellent cela « secret bancaire ». C’est un peu comme si la douane d’un pays disait: venez passer la frontière chez nous, ici personne ne vous demandera les factures de vos marchandises.

Attendez c’est pas tout. Non seulement on veut pas savoir d’où ca sort, mais en plus, si la justice venait à fouiner son nez dans vos affaires, eh bien nos chers suisses ont prévu le kata qui tue: secret bancaire. Tan daaaan !!
Et du côté de la suisse là bas, on en est très fier. Si si, je vous jure. Ils sont fiers d’avoir une loi qui rend difficile le pistage de fonds douteux et protège les criminels à cols blancs. [C’est ici l’occasion pour moi de vous recommander la lecture du livre de Jean Ziegler: « la Suisse lave plus blanc »]

Oui sauf que, comme on dit, 99 jours pour le bandit, un jour pour le policier. Nessa voilà un beau matin la justice américaine qui arrive cougna cougna et frappe à la porte bancaire suisse…
(JA, Justice Americaine) kong kong kong !!! [aka toc toc toc, si vous preferez]
(… Une Banque Suisse) – c’est qui ?! [pour trouver la banque, remplissez vous mm les pointillés, lol]
(JA) C’est la justice de l’oncle SAM, je piste 250 délinquants là, qui ont fraudé le fisc chez moi et dont tu as accueillis les milliards à bras ouverts. Envoie moi leurs noms et le contenu de leurs dossiers.
(…) Gna gna gna secret bancaire, gna gna gni on peut pas donner les dossiers comme ca.
(JA), ah bon hein, beh c’est très simple, tu peux dire adieu au marché américain. Va faire ton secret bancaire chez ta grand-mère.
(…) Heu grand, grand bao attends, attends. Hey donc c’était toi, je ne t’avais pas reconnu, entre, entre. Voici les noms, prends cadeau. J’ajoute même encore 780 millions de dollars sur ca, pour ton carburant comme tu t’es déplacé toi-même bao.

Et bien sûr chez les « financiers » là bas, c’est le tollé général. C’est à peine si on ne parle pas de régime dictatorial et d’atteinte aux droits de l’homme. Quelle ridicule fumisterie..

ps. désolé de ne pas donner de lien, je préfère pas. Mais une recherche sur le net devrait vous permettre de tomber assez rapidement sur les journaux, blogs, forums etc qui en parlent.
Les mots clés sont: justice américaine, fisc, suisse, 780 millions de dollars