Doomedo sur Africa 2.0

J’ai récemment eu l’honneur d’être interviewé par Etum sur son blog Africa 2.0 pour présenter Doomedo, et parler de ses perspectives de développement.
Pour lire l’interview, c’est par ici.

Cette interview marque le début d’une nouvelle phase dans le développement de Doomedo, dont l’objectif est désormais de s’étendre dans d’autres pays d’Afrique francophone après presque deux années sur le marché camerounais. Doomedo est donc à la recherche de partenaires pour accompagner son expansion en Côte d’Ivoire, Sénégal, Gabon, Congo, Bénin, Togo, etc.
Les entrepreneurs intéressés par un partenariat sont invités à prendre contact pour en discuter, à l’adresse partner@doomedo.com ou contact@doomedo.com.

J’en profite pour tirer un coup de chapeau à tous les membres de la Core Team et aux partenaires Doomedo pour tout le travail abattu jusqu’ici, et dire merci à tout ceux qui nous ont soutenus. Merci à toi aussi, Etum.

Un vieux comme ..

Toi!

Tel fut le commentaire de mon frangin, alors que je me réjouissais de la baisse du prix de la console de jeux que je convoite depuis si longtemps. De pratiquement 500,- EUR au départ, elle ne coûte plus « que » 300,- EUR depuis le 1er septembre. C’est-t-il pas mignon ca?

Non non, cela ne lui a pas semblé mignon. Au lieu de se réjouir avec moi, cet empêcheur de guillo en rond m’a guetté de pied en cape, puis m’a lancé un: « un vieux comme toi, tu cherches quoi derriere les consoles »?

Un villaps comme ca, et pis d’abord c’est devant les consoles. J’ai jamais vu quelqu’un jouer derriere une console. C’est devant la console qu’on joue.
Ensuite qu’est-ce qu’il y connait lui, à la joie d’une course automobile virtuelle, d’effectuer un dépassement au dernier moment avant la courbe en envoyant l’autre pilote dans les bois?
Qu’est-ce-qu’il y connait, lui, à la *vicieuse* satisfaction d’envoyer son armée d’archers, de paladins et de trébuchets (AoE2 represents!) dégommer un à un, les bâtiments du joueur adverse?
Qu’est-ce qu’il y connait à la joie du sniper tapi dans un blockhaus (bf1942 represents) et qui descend les joueurs adverses les uns après l’autres? (Oui je sais. bouh shooting game pas bien!) La jubilation de les lire pester leur frustration (sh*t! les gars ils ont un sniper quelque part, lool).
Qu’est-ce qu’il y connait à la joie de soupconner tout joueur en ligne plus fort que toi de tricher, et de se faire traiter de tricheur par celui là que tu viens de rosser?
Qu’est-ce qu’il y connait à la joie, d’entendre au beau milieu de la nuit, résonner dans son headset l’accent d’une sista qui commente ses pertes au combat (« ho koloko kolokolo oooh. *tchiirp* ouaiis kèèè ».)
*à terre de lap* De tous les 20 millions de camers, ca doit etre la seule go qui guillo en ligne et qui piffe les jeux de stratégie en temps réel (chère blueswoman, speciale dedicace, hope you’re doing well). Le hasard fait souvent les choses.

Entre théorie..

et pratique.

Soit la suite réelle Endalè que je définis .. Hein? Comment ca pourquoi Endalè? y’a un proe avec Endalè?
Alors! La définition de la suite Endalè() donc:

Soit un entier naturel n, la suite réelle Endalè(n) se définit comme suit:

Endalè(0) = 0.5
Endalè(n+1) = Endalè(n) – 0.1

A. Quelle est la valeur de Endalè(5)?

Vous avez trouvé? Hum, mieux de vous que vous êtes des génies. Moi ca me pash. Je rédige donc un programme java (voir Maclasse.java ci dessous) pour m’aider à résoudre ce problème mathématique du siècle, qui a tellement essouflé Einstein qu’il a sorti la langue. Ce qui a donné sa fameuse photo connue dans le monde entier (Copyrights: La photo d’Einstein ci-dessous a été tirée du site physics.about.com. Si j’en crois leur UserAgreement, je peux l’utiliser pour un usage personnel, non commercial. Voilà.).

Einstein tirant la langue

Einstein, essouflé par le problème Endalè.

B. Et pourtant quand j’execute le programme et que je lui demande si la valeur Endalè(5) est nulle, il me dit faux. Oú est l’embrouille?

(Toutes les gos qui trouveront auront des bisous[virtuels]. Quand aux mecs, qu’ils aillent loin avec leurs barbes)

Donc pour me résumer,
En théorie:
une suite réelle S(n), n entier naturel

S(0) = 0.5
S(n + 1) = S(n) – 0.1

En pratique:
un programme java qui me dit que no oooh, S(5) <> 0, zéro là c’est pour moi là-bas, il ne sait pas de quoi je parle!!
Cherchez l’erreur.

Lire la suite

Les domaines .tel vont être ouverts

Voici environ deux ans que l’ICANN, l’organisme qui s’occupe de la gestion des noms de domaine sur Internet, a approuvé les noms de domaines .tel. Deux ans après donc, les domaines .tel vont être ouverts, plus précisément à partir du 03 décembre prochain. Voir le planning.

Contrairement aux autres domaines, les domaines .tel servent à stocker des informations auxquelles une entreprise ou un individu souhaite donner accès. Cela peut être les numéros de téléphones, les adresses électroniques, les adresses de voip (Skype, Yahoo, MSN), la localisation géographique, et d’autres informations comme les adresses de sites web. Ces informations sont stockées directement dans les enregistrements DNS. Ce qui signifie que tout appareil connecté à Internet pourra y accéder, sans avoir besoin d’ouvrir une page web.

Avec ces nouveaux domaines, on peut imaginer que dans l’avenir au lieu de partager des numéros de téléphone, des emails ou des adresses de blogs, on ne partagerait que des domaines .tel. Ainsi lorsqu’on change de numéro de téléphone ou d’adresse, il n’est plus nécessaire d’en informer directement tous ses contacts; il suffit de mettre à jour son domaine. Mieux encore, les applications et les appareils compatibles pourront récupérer automatiquement ces informations quand on en a besoin.

La grande question qui se pose est celle de la confidentialité. Il semblerait, du moins d’après la compréhension que j’ai du sujet, que toutes les informations enregistrées dans un domaine .tel sont accessibles publiquement et sans restriction. En plus, ces domaines sont lancés alors que les logiciels grand public tels que Skype, Yahoo Messenger ou MSN ne sont pas encore compatibles. Encore moins les téléphones portables et autres PDA. On peut se demander si leur utilité n’en sera pas limitée.

Notons enfin que l’idée de centraliser toutes ses informations de contact sous une seule étiquette n’est pas nouvelle. Grand Central offrait déjà un service similaire (j’apprends à l’instant qu’ils ont été rachetés par Google).